À propos

Le Groupe interdisciplinaire de recherche en gouvernance informationnelle (GREGI) se veut un espace favorisant la recherche, la concertation et la diffusion des travaux des chercheurs intéressés par la gouvernance informationnelle dans les organisations.

Contexte de la gouvernance informationnelle
La gouvernance informationnelle fournit un cadre de responsabilité précisant les principes et règles de base, la structure de direction, de même que les modalités de gestion et d’accessibilité de l’information pour que celle-ci puisse être utilisée de manière efficace et efficiente dans l’organisation. Le système de gouvernance informationnelle d’une organisation doit pouvoir répondre à des exigences de nature juridique, politique, économique et éthique (McManus, 2004, White et al., 2007).

Différentes définitions ont été trouvées dans la littérature. Ainsi, la gouvernance informationnelle :

  • Est « un cadre de responsabilité qui encourage des comportements souhaités dans l’organisation en ce qui a trait à l’estimation de la valeur, la création, le stockage, l’utilisation et la disposition de l’information; cela inclut les processus, les rôles, les normes et principes à respecter, de même que les indicateurs de mesure visant à évaluer l’utilisation efficace et efficiente de l’information pour permettre à une organisation d’atteindre ses objectifs » (Logan, 2010, firme Gartner – notre traduction).
  • Est « une approche holistique permettant de gérer et d’exploiter l’information pour aider l’organisation dans ses objectifs de rentabilité; cela inclut la qualité de l’information, la protection de l’information et la gestion du cycle de vie de l’information » (Davis, 2010, p. 1, IBM – notre traduction).
  • Consiste en « l’ensemble des mesures, des règles, des organes de décision, d’information et de surveillance qui permettent d’assurer le bon fonctionnement et le contrôle d’un système », le système étant ici l’information (GouvInfo, 2012, p. 13).
  • Est « le système par lequel l’utilisation présente et future de l’information, ainsi que sa gestion, sont dirigées et contrôlées » (Queensland Government Chief Information Office, 2012, p. 5 – notre traduction).
  • Implique « de déterminer un environnement, des opportunités, des règles et des obligations circonscrivant l’estimation de la valeur de l’information, la création, la collecte, l’analyse, la diffusion, le stockage, l’utilisation et le contrôle de celle-ci ; elle répond à la question ″de quelle information avons-nous besoin, comment l’utilisons-nous et qui en est responsable ?″ » (Kooper et al., 2011, p. 195-196 – notre traduction).

Les définitions existantes de la gouvernance informationnelle mettent ainsi en relief l’importance du contrôle, de l’accessibilité et de la sécurité de l’information, de la rentabilité de sa gestion au sein des organisations, de la valeur de l’information dans le fonctionnement des organisations, des principes de responsabilité et de reddition des comptes de la part des organisations.

Objectifs du GREGI
Les objectifs du Groupe de recherche sont les suivants :

  1. Poursuivre des projets de recherche permettant d’explorer les dimensions conceptuelles et opérationnelles de la gouvernance informationnelle dans les organisations des secteurs publics et privés.
  2. Encourager des collaborations de recherche.
  3. Constituer un lieu d’échanges et de réflexions pour les professeurs-chercheurs, les étudiants-chercheurs et les professionnels de la pratique intéressés par cette thématique.
  4. Favoriser le rayonnement des travaux des membres du Groupe de recherche.

Pistes de recherche en gouvernance informationnelle
Les pistes de recherche dans le champ de la gouvernance informationnelle sont multiples. Elles peuvent ainsi couvrir les aspects suivants :

  • Gestion des documents d’activité et des archives
  • Gestion des actifs informationnels
  • Dispositifs de gouvernance informationnelle (par exemple, politiques, lois, normes, etc.)
  • Gestion de la documentation
  • Gestion des connaissances
  • Veille stratégique
  • Intelligence économique
  • Systèmes d’information organisationnels
  • Gestion des données
  • Sécurité de l’information
  • Culture organisationnelle
  • Comportements informationnels
  • Pratiques de travail et pratiques informationnelles
  • Sociologies des usages
  • Écologie de l’information

Références citées

Davis, J.R. (2010). Information governance as a holistic approach to managing and leveraging information. BeyeNetwork Custom Research Report prepared for IBM Corporation. [S.l.]: BeyeNetwork, A Tech Target Company.

GouvInfo, & 3org Conseil. (2012). Gouvernance de l’information. [S.l.]: GouvInfo-Observatoire 2012 et 3org Conseil. 22 février 2012.

Kooper, M., Maes, R., & Roos Lindgreen, E. (2011). On the governance of information: introducing a new concept of governance to support the management of information. International Journal of Information Management, 31 (3), 195-200.

Logan, D. (2010). What is information governance? And why is it so hard? Gartner Blog Network. http://blogs.gartner.com/debra_logan/2010/01/11/what-is-information-governance-and-why-is-it-so-hard/

McManus, J. (2004). Working towards an information governance strategy. Management Services Journal, 48 (8), 8-13.

Queensland Government Chief Information Office. (2012). Implementing information governance, Final, June 2012, v.2.0.0. [s.l.]: Queensland Government Chief Information Office.

White, D., McManus, J., & Atherton, A. (2007). Governance and information governance: some ethical considerations within an expanding information society. The International Journal for Quality and Standards, 1 (1), 180-192.